Cosmic Wink – Jess Williamson [Mexican Summer]

Passionnée de photographie, Jess Williamson excelle à envelopper l’essence intime de sa musique d’un écrin sonore expressif, quasi cinématographique, et elle nous le prouve encore une fois sur son nouvel album Cosmic Wink, son troisième opus après les auto-produits et très recommandés “Native State” (2014) et “Heart Song” (2016), le premier chez le label indépendant Mexican Summer (Weyes Blood, Jessica Pratt, Ariel Pink). Tout juste installée à Los Angeles, la jeune femme y délaisse en effet le folk brut et épuré de ses débuts, écho aux paysages secs et arides de son Texas natal, pour un son résolument plus chaud et organique, miroir des ambiances douces de la côte californienne ou du Laurel Canyon.

Désormais engagée dans une aventure collective, Jess a, fait inédit, écrit plusieurs de ses morceaux avec son compagnon et complice musical Shane Renfro (RF Shannon), avant d’enregistrer en groupe puis de confier la production à quatre autres mains, celles de Shane bien sûr et celles de son ami Dan Duszynski (Cross Record). Grâce à ces contributions extérieures, toutes impeccables, l’américaine ouvre son horizon musical et enrichit sa palette sonore de nouvelles teintes délicieusement psychédéliques, parfumées à la jolie pop des années 70. Dans ses compositions plus envoûtantes que jamais qui mêlent harmonieusement guitares, claviers et percussions aériennes, (“I See The White”, “White Bird”, “Dream State”), elle n’hésite plus à laisser entrer la lumière, même si l’orage gronde encore toujours un peu au loin (“Wild Rain”, “Thunder Song”).

L’excellent travail réalisé sur le son sert à merveille la quête de soi poursuivie par Jess au fil de son œuvre. Concevant chacun de ses albums comme l’écriture d’un chapitre du journal intime de sa vie, la jeune trentenaire n’hésite pas à se mettre une nouvelle fois à nu dans des textes poétiques empreints de mysticisme (l’influence de Carl Jung est ouvertement revendiquée), tout à la fois personnels et universels, où il est question d’amour, beaucoup, mais aussi du temps qui passe, inexorablement, et du caractère éphémère de la vie. “L’album “Cosmic Wink” parle d’Amour. L’Amour avec un grand A, le véritable amour. (…) Il parle aussi de souffrance, de perte et de culpabilité. De cette angoisse à devoir choisir un chemin. Il parle du côté obscur de l’amour : la jalousie et la séparation. Il parle de mortalité et de combien le temps que nous pouvons passer aux côtés de nos proches devient précieux lorsque nous réalisons que nous ne serons pas éternels”, résume ainsi parfaitement l’américaine avec sincérité.

Une sincérité d’autant plus bouleversante qu’elle est magnifiquement portée par la voix de la chanteuse. Une voix grave et habitée, sensuelle et envoûtante, capable de se multiplier (“Mama Proud” et ses harmonies vocales ensorcelantes) tout en se suffisant à elle-même (“Thunder Song” et sa somptueuse introduction a cappella). Une voix gorgée d’émotion, fragile et forte à la fois, qui n’est pas sans rappeler, ici Cat Power, là Hope Sandoval. En un mot d’un seul, irrésistible.

Votre vision devient claire lorsque vous pouvez regarder dans votre cœur. Celui qui regarde à l’extérieur de soi ne fait que rêver ; celui qui regarde en soi se réveille”, a écrit Carl Jung. Au fil des neuf titres de Cosmic Wink, Jess Williamson s’affirme en écoutant son cœur tout en s’ouvrant au monde pour au final prendre pleinement conscience d’elle-même et ainsi vivre intensément le moment présent. Le rêve devient alors réalité (“I am / Close to my dream / Close to my dream state” – “Dream State”) et nous l’y suivons les yeux fermés.

Lolo from Paris

Bonus :

Version live du magnifique titre de clôture de l’album filmée à New York à l’occasion de la sortie du disque


Date de parution de l’album : 11 mai 2018

Pour en savoir plus : http://www.jesswilliamson.com/ ou http://www.facebook.com/jesswilliamsonmusic/

2 commentaires Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s